Comment faire une corbeille bébé personnalisée ?

La naissance d’un nouveau-né rime avec effervescence et apothéose. Divers mobiliers sont mis à disposition pour lui souhaiter la bienvenue. La corbeille bébé personnalisée en est un. Comment faire celle-ci ? Élément de réponse dans cet article.

Recourir à l’osier

La fabrication de la corbeille bébé personnalisée fait appel à un instrument important : L’osier. C' est une forme de marteau. Il existe sous plusieurs formes. Si vous en doutez, vérifiez ceci ici. Le rotin naturel, l’eau et une paire de ciseau sont entre autres accessoires qui s’associent au principal. Dans la phase pratique, l’osier est saucissonné en 8 et immergé dans l’eau. Les 8 morceaux sont catégorisés en 2 groupes à l’horizontale et à la verticale. La totalité des morceaux sera plus tard scellée. L’étape suivante est celle de la tresse du panier qui débouche sur le badigeonnage de la corbeille avec une couleur facultative.    

Opter pour le tissu

L’osier n’est pas la seule alternative de fabrication de la corbeille bébé personnalisée. Le tissu peut lui être substitué pour la même cause. La qualité de tissu recommandée est celle en coton de fil. La phase de fabrication est amorcée par le découpage du tissu en deux dont les côtés sont à épingler et à coudre. La base de la corbeille sera tracée, maintenue avant d’être cousue. Le même exercice est répété sur un second tissu. Au reste, le premier tissu est inséré dans le second. Plier et coudre s'ensuivent. L’ultime phase de décoration est laissée à la libre imagination du concepteur.

Essayer le carton

Préférer le carton dans la fabrication de la corbeille bébé personnalisée est synonyme de facilité dans la réalisation même si le processus semble long. La confection débute par le dessin de la base sur le carton double cannelure. Ceci se fait à l’aide du crayon. Le dessin laisse place au découpage des bordures en complicité avec les ciseaux. Après ceci, les cartons fins sont sollicités afin de faire l’anse. C’est une étape qui est recommandée en fonction de la forme de la corbeille qu’avait préférée le concepteur. Les cartons sont disposés et collés jusqu’à l’obtention du panier souhaité. Décoration et peinture ferment la marche.